L'actualité financière de l'immobilier & des infrastructures : Transactions, Investissement, levées de fonds, M&A, LBO, Corporate Finance
CFNEWS IMMOBILIER & INFRA LOGO
Rechercher

Découvrez tout l'actualité financière de l'immobilier d'entreprise & des infrastructures : transactions, levées de fonds, LBO, M&A, Corporate Finance / Capital-Investissement / Private Equity Real Estate.

ConfidentielsNominationsL'Œil de la rédactionAccès libre

#22 - Ce qui a aussi fait l'actu cette semaine (chaque vendredi)

04/05/2018 à 19:20 / Mis à jour le 04/05/2018 à 19:24
7 minute(s)
Le Carré Michelet à La Défense, détenu par Gecina
Le Carré Michelet à La Défense, détenu par Gecina

On rembobine les actus de la semaine. Comme tous les vendredis, CFNEWS IMMO & INFRA passe en revue toutes les petites et grandes annonces (hors opérations financières) qui ont animé et fait parler le marché ces derniers jours. 

La signature de la semaine 

  • Plutôt les signatures ! Sur trois de ses immeubles à livrer, Gecina a pré-commercialisé près de 36 000 m2, auprès de trois grands comptes, WeWork, Lacoste et MSD. Le premier sur la totalité du 7 rue de Madrid, sur 11 800 m2 dans le 8e, avec un bail d’une durée ferme de 12 ans à compter du 2e trimestre 2020. Le second sur l'intégralité de MAP-Montmorency, sur 13 800 m2, dans le 16e, avec un bail d’une durée ferme de 7 ans à compter de mi-2019. Le troisième sur Carré-Michelet (ci-contre), sur 10 600 m2 de cet immeuble de La Défense, avec un bail sur 10 ans à compter de mi-2019. 

La semaine en chiffres, ça donne ça 

  • Du mieux sur le marché de l’investissement en commerces ? D’après Knight Frank, près de 600 M€ ont été investis en France depuis le début de l’année, soit une légère hausse sur un an (et 16% des montants engagés en immobilier d’entreprise). Ça c’est pour le verre à moitié plein. Côté verre à moitié vide, ce volume a été réalisé en très peu de transactions (citons le 277 rue Saint-Honoré à Paris, ou le 45-55 rue Saint-Jean, à Nancy), le marché étant toujours pénalisé par le manque d’offres prime et par la grande prudence des investisseurs. 
  • Autre marché qui peine à décoller : les transactions industrielles, avec à peine 100 M€ depuis le début de l’année selon Cushman & Wakefield. Un constat à mettre davantage sur le compte d’une raréfaction des portefeuilles disponibles à l’achat, que d’un désintérêt des investisseurs pour cette classe d’actif qui a culminé à 3,8 Md€ l’an passé.
  • Coup d’arrêt aussi sur la hausse des prix immobiliers à Paris et en Île-de-France ! Selon le dernier baromètre mensuel de MeilleursAgents.com, la progression des prix s’est pour la première fois depuis des mois stabilisée en avril à +0,1% pour les petites comme les grandes surfaces. En petite et grande couronne, le recul est de -0,1%, alors que les taux d'intérêt restent bas (1,7% sur 20 ans en moyenne). La raison de la grippe ? Le manque d’offres et la baisse de la demande liée aux intempéries de l'hiver et… aux grèves. 
  • Mais il y en a qui s’y retrouvent pendant les grèves. Les sociétés de coworking notamment. Selon le sondage réalisé par le groupe BAP, 81% des interrogés se disent prêts à télé-travailler au sein d’un espace de coworking de façon régulière. Mais cette tendance doit encore faire ses preuves auprès des patrons : 47% des salariés affirment que leur entreprise ne leur a pas proposé de télé-travailler pendant les grèves… Pourtant 71% d’entre eux estiment qu’elles auraient dû le faire. 
  • Vous le saviez vous qu’un logement fait en moyenne l’objet d’une revente tous les 31 ans ? C’est ce qu’a calculé le Crédit Foncier, en excluant les transmissions par succession, les donations ou le partage et en se basant sur un taux de rotation de 3,2% (968 000 transactions enregistrées en 2017, alors que le parc résidentiel français compte 30,3 millions de logements (hors logements sociaux). 
  • Le Crédit Foncier s’est aussi amusé à mesurer le moral des professionnels de l’immobilier, comme il le fait depuis plusieurs années avec le CSA. D’après la 11e édition de ce baromètre, le moral des pro de l’immo affiche une légère baisse de trois points, avec 77% d’optimistes. La proportion des professionnels estimant que le marché du logement s’est détérioré progresse : 26% contre 11 % en avril 2017 (+15 points en un an).
  • Côté construction de logements en revanche, le moral est au beau fixe. Selon les données du ministère de la Cohésion des territoires, sur la période d’avril 2017 à mars 2018, la progression des mises en chantier se poursuit : 496 300 logements (en données brutes) ont été autorisés à la construction (+3,7%) et 425 800 logements ont été mis en chantier (+9,2%). En revanche, coup de mou sur le premier trimestre 2018, avec un repli des mises en chantier (-2,5%) en raison de la forte baisse du collectif, qui ne permet pas de compenser la hausse de l’individuel (+2,6%). 
  • Au 1er trimestre 2018, la hausse des loyers sur le marché européen des bureaux a atteint son plus haut niveau depuis le début 2012, selon le dernier rapport "DNA of Real Estate" de Cushman & Wakefield. La forte hausse des loyers dans le secteur est soutenue par le maintien de performances positives des marchés allemand, scandinave et périphériques, qui ont porté la croissance pondérée en Europe à +0,8% en glissement trimestriel. Ce chiffre est supérieur à celui observé en logistique (+0,4% en glissement trimestriel) et aux commerces des grandes artères, qui ont renoué avec la croissance (+0,2% en glissement trimestriel).

Ça bouge à Lyon 

  • Au coeur du quartier de Confluence, à Lyon, sur la moitié sud de la Presqu’île, Linkcity développe un îlot dédié à la santé et au bien-être (ci-contre). Un programme prometteur qui se traduit, immobilièrement parlant, par un espace de santé et de prévention de 1 100 m2, deux bâtiments de bureaux connectés, dont un réversible en logements de 5 600 m2, un bâtiment de logements mixtes, des locaux commerciaux et un coeur d’îlot conçu comme un jardin thérapeutique. De quoi cocher toutes les cases de la labellisation Premier Quartier Durable par WWF, délivré en 2010 à Lyon-Confluence. 
  • On reste sur la Presqu’Ile de Lyon, mais on va dans le Grand Hôtel-Dieu cette fois ouvert au public depuis le 27 avril :  sur les 17 000 m2 de commerces et de restaurants du programme, le département Retail de Cushman & Wakefield, mandaté par Scaprim Asset Management a attiré des enseignes comme Citadium, COS, AMPM, Antony Morato, Bobbie’s, Marie-Sixtine…  D’autres enseignes de renommée internationale sont en train de finaliser leur arrivée d’ici l’automne. C’est le cabinet BG2V qui est intervenu dans le cadre de la rédaction et la négociation de l’ensemble des baux portant sur les surfaces à usage de bureaux (environ 13 400 m2) et à usage de commerces et restaurants (35 enseignes, pour une surface totale de 17 365 m2).

Ça brille dans l'hôtellerie 

  • Kerzner International Holdings Limited, propriétaire de l'emblématique Atlantis Resort & Residences et de la marque ultra-luxueuse One&Only Resorts, franchit une nouvelle étape dans l'évolution de la collection One&Only, en présentant One&Only Urban Resorts avec une première ouverture au coeur de Dubaï : One Za’abeel (ci-contre), qui devrait ouvrir ses portes en 2020. Il est développé par Ithra Dubai, filiale détenue à 100% par Investment Corporation of Dubai (également propriétaire du groupe Kerzner et de One&Only Resorts).
  • AccorHotels va ouvrir son premier Raffles Hotel & Residences en Amérique du Nord. Le Raffles Boston Back Bay Hotel & Residences, dont l’ouverture est prévue pour 2021, promet d’être une oasis luxueuse à l’élégance raffinée, située en plein cœur de Boston (Massachusetts) et composée d’un hôtel d’exception et de résidences magnifiquement aménagées.

On met à jour l’organigramme 

  • Francesco Benvenuti (ci-contre) est le nouvel homme fort de BNP Paribas Real Estate en Italie. Cet ancien d’UBS et de Crédit Suisse est nommé au poste de président, sera country manager et également membre du comité exécutif international de BNP Paribas Real Estate.
  • L’équipe marseillaise de Nexity Conseil et Transaction dirigée par Antoine Combe renforce sa force commerciale à Aix-en-Provence et Marseille. Anne Guiziou de Cadenet est nommée directrice Activité et Logistique de la région PACA soutenu par Jean-Christophe Begon, consultant Activité. Sébastien Bayhourst est nommé directeur de l’agence Bureaux Pays d’Aix, son équipe est renforcée par l’arrivée de Rémy Marchand, consultant Bureaux et Commerces et Laëtitia Puccini, consultante chargée du pôle Activité. 

Ils leur font confiance

  • La société Coyote, spécialiste de l’alerte en temps réel dans le domaine de la sécurité routière, a fait confiance à Artdesk Group, spécialisé dans les nouveaux modes et espaces de travail intelligents, pour l'élaboration de ses nouveaux locaux sur 3 500 m2, quai Gallieni à Suresnes. Thème choisi : l'univers de la route évidemment et ça donne ça (photo ci-contre).
  • Crédit Agricole Immobilier fait confiance à Disko, qui va repenser le nouvel écosystème digital du groupe. L’agence de communication a imaginé une approche mêlant datas et émotions, UX et stratégie éditoriale d’accompagnement, pour concevoir  et développer une plateforme unique qui, tout en étant la vitrine de ses réalisations BtoB, présente également l'ensemble de l'offre de Crédit Agricole Immobilier pour les particuliers : programmes résidentiels pour l'accession à la propriété, investissement, location, dans l'ancien et le neuf.

La finance basique 

  • BFR, EBE, ROI : ça vous parle ? Si le lexique financier vous laisse dans le brouillard, les éditions Eyrolles viennent de sortir un ouvrage, qui propose de penser la finance d'entreprise en images. 128 pages rédigées par François-Xavier Simon et Benjamin Devreton, 50 schémas pour vous faire tout comprendre de la finance. 

Sous les pavés, les fraises ! 

  • Sous Les Fraises, le leader de l’agriculture urbaine en France & Unibail-Rodamco s’associent pour mettre en place une exploitation maraichère de 270 m2 sur le toit du centre de shopping So Ouest. Les légumes, fruits et aromates produits seront issus d’une culture verticale sans herbicides, sans pesticides et sans engrais, selon les principes de la permaculture. La technique, brevetée par Sous Les Fraises, associe laine de mouton et chanvre et assure un développement en réseau des plantes, tout en ayant une faible consommation d’eau. 

Le coin des start-up 

  • Sacrées têtes d’affiche pour le premier MIPIM Proptech Europe, qui se tiendra à Paris les 20 et 21 juin prochains et dont CFNEWS IMMO est partenaire. François Bertière, P-dg de Bouygues Immobilier, Chris Grigg, CEO de British Land et les experts de la tech Rand Hindi, figure de proue de l’intelligence artificielle, Jessica Barker, experte de la cybersécurité et Jamie Woodruff, hacker éthique sont tous confirmés comme conférenciers.
  • Siglaneuf dématérialise les compromis de 1 000 logements avec MyNotary, représentant 20 programmes neufs. Un développement rapide pour la start-up fondée par Sacha Boyer qui compte aujourd’hui 12 programmes neufs et 23 d’ici à la fin de l’année, soit 970 logements dont elle va simplifier l’achat grâce à la digitalisation de toutes les étapes de la transaction immobilière. 

Jean qui rit et Jean qui pleure dans le coworking

  • En 2018, Morning Coworking (ci-contre) continue son expansion à Paris et en petite couronne et annonce l’ouverture de 7 nouveaux espaces, doublant ainsi le nombre de postes de travail et la surface aménagée.  Morning Coworking prévoit d’accueillir près de 20 000 postes de travail d’ici 2022. Dans la liste figurent pour Paris intramuros 10 500 m2, 1 150 postes :  rue d’Amsterdam (9e), 1 700m2, 300 postes ; à République (3e), 6 000 m2, 600 postes ; rue Ordener (18e), 2 500 m2, 250 postes. En petite couronne 15 800 m2, 1710 postes : Bagnolet/Morning OS, 3 000 m2, 250 postes ;  La Défense/Bellini, 3 000 m2, 320 postes ; Marcel Sembat/Boulogne, 1 800 m2, 140 postes ; Clichy Batignolles, 8 000m2, 1 000 postes. 
  • Clap de fin en revanche pour Mutinerie à Paris. Lancée il y a sept ans, l'activité de coworking a fait face à l'explosion des prises à bail dans la capitale ces derniers temps et a décidé de fermer ses portes. La société ne dit pour autant pas son dernier mot et travaille sur son concept de Mutinerie Village, un espace de coworking rural loin, très loin de la jungle urbaine... 

C'est pour bientôt 

  • Le projet Neyrpic, développé par Apsys sur le site des anciennes usines éponymes à Saint-Martin-d’Hères, a obtenu son permis de construire. L’offre, composée de 9 moyennes surfaces, 86 boutiques et 20 cafés et restaurants, proposera une collection de marques et concepts, qui feront la part belle aux nouvelles formes commerciales (commerce collaboratif, phygital, éphémère...). Quant à l'architecture, elle sera signée de la prestigieuse Maison Edouard François, qui s’attachera à sublimer ce fleuron de l’histoire régionale, à travers un concept architectural mémoriel et créatif d’inspiration industrielle. Ouverture prévue en 2020.

Lire aussi :

Retrouvez notre 21e, 20e, 19e, 18e..."Œil de la rédaction" ! 

Cet article vous est offert par CFNEWS IMMO & INFRA.
Accédez à l'ensemble de nos articles et nos référentiels issus de nos bases de données en vous abonnant. Découvrir nos formules d'abonnement.