L'ACTUALITÉ FINANCIÈRE
ET DATA DE L'IMMOBILIER PROFESSIONNEL

CANVIEW

Hôtels : Gecina signe la première grande cession francilienne de l'année

Accès libre
La foncière cotée vend au fonds de private equity Angelo Gordon un portefeuille de cinq hôtels pour un montant de 181 M€ HD. C'est la plus grande transaction de ce semestre sur ce marché.

- 1 conseil
L'hôtel Courtyard de Gecina. 

L'hôtel Courtyard de Gecina. 

C'est le premier grand portefeuille hôtelier francilien cédé cette année. À l'issue d'un processus compétitif, Gecina a signé avec Angelo Gordon & Co une promesse unilatérale d’achat, aux termes de laquelle le fonds anglo-saxon s'est engagé à acquérir son portefeuille d’hôtels pour une valorisation hors droits de 181 M€. Ce portefeuille, composé des murs et des fonds de commerce de cinq hôtels situés à Paris (4 rue Danton et 92, rue de Vaugirard, dans le 6e), Boulogne-Billancourt (au 114/116 route de la Reine), Bougival (rue Yvan Tourgueneff) et Roissy (au Mesnil-Amelot), est issu du patrimoine d'Eurosic, que la foncière cotée a acquis en 2017. Sous réserve de l’achèvement de la procédure d’information-consultation des salariés, cette opération pourrait être finalisée d’ici la fin de l’année. Elle s’inscrit dans la stratégie du groupe de recentrage de ses activités de bureaux et logements dans les zones les plus centrales de Paris et de la région parisienne. Gecina indique que cette transaction offre une prime d’environ 3,5 % par rapport aux évaluations à fin 2018.

Premières incursions pour Angelo 

L'Holiday Inn, qui loge dans le portefeuille de Gecina. 

L'Holiday Inn, qui loge dans le portefeuille de Gecina. 

Ce n'est pas la première cession hôtelière que lance cette année la foncière cotée. Le 13 février dernier, Gecina avait déjà cédé, pour le compte de la société Foncière de Paris SIIC, un ensemble immobilier situé 159 rue de Crimée et 68 quai de Seine dans le 19e arrondissement de Paris relatif pour l’essentiel à l’hôtel Holiday Inn Express. L’opération a été réalisée au travers de la cession des titres de la SAS Hôtelière de la Villette (société propriétaire du fonds de commerce de l’hôtel) et du bail à construction afférent pour un prix total acte en mains (murs et fonds) de 42 M€. L'acquéreur était alors Raise REIM (lire ci-dessous). 

En revanche, c'est la première fois que le marché hôtelier français accueille Angelo Gordon en direct. Le fonds de private equity est déjà présent dans le marché des bureaux, et avait refait une incursion en France l'an passé, en tentant d'acquérir le siège d'Europe 1, rue François Ier, face à Ardian Real Estate, grand finaliste de ce process très compétitif. Angelo Gordon a finalement réussi à se distinguer dans l'acquisition, en partenariat avec S2i Partners, de l'immeuble de bureaux du 9 rue Lincoln, en plein Triangle d'Or parisien, sur lequel ils vont déployer leur savoir-faire en matière de création de valeur. Ensemble, les deux partenaires avaient déjà acquis le 35 rue La Boétie et le 86 rue de Courcelles dans la capitale. En Europe, Angelo Gordon totalise quelque 3 Md€ sous gestion sur le marché immobilier, dont plusieurs actifs hôteliers. 

CFNEWS Newsletter

Tous les vendredis
Recevez tous les vendredis toute l'actualité financière et data de l'immobilier : deals, transactions, LBO, ...

Les principales transactions sur le marché de l'hôtellerie française depuis janvier 2019 - © CFNEWS IMMO & INFRA

Retrouvez tous les articles sur : ANGELO GORDON & CO , GECINA

Voir la fiche (descriptif, deals, synthèse, équipe...) de :

Les intervenants de l'opération PORTEFEUILLE DE CINQ HÔTELS (PARIS BOULOGNE, BOUGIVAL ET ROISSY)

Immobilier / Transaction