L'ACTUALITÉ FINANCIÈRE
ET DATA DE L'IMMOBILIER PROFESSIONNEL

CANVIEW

Une semaine verte, du e-shopping d'immeubles, le prime à 900€/m2/an dans le QCA

Accès libre
#160 – On rembobine les actus de la semaine ! Comme chaque vendredi, CFNEWS IMMO revient sur les dernières annonces du marché, petites et grandes, qui ont fait parler les spécialistes du real estate.

Les fonds se lancent le défi de la neutralité carbone d'ici 2040. 

Les fonds se lancent le défi de la neutralité carbone d'ici 2040. 

Ils se mettent au vert  

  • Ivanhoé Cambridge se lance à son tour le défi de la neutralité carbone pour son portefeuille international en 2040. Une promesse progressive annoncée par Nathalie Palladitcheff, présidente et cheffe de la direction de l'investisseur, puisque le groupe se fixe d’abord un premier palier de réduction de 35 % de production carbone par rapport à 2017. Parallèlement, Ivanhoé Cambridge augmentera ses investissements de 4 Md€ sur des actifs sobres en carbone, d’ici 2025 par rapport à 2020.
  • Mêmes préoccupations pour Aveltys, le groupe présidé par Guillaume Parisot, spécialisé dans la gestion globale de la performance des immeubles tertiaires, développe une nouvelle offre : la garantie carbone. Elle prend en compte l’impact des prestations de services telles que l’eau, la maintenance, la gestion des déchets… Cela permet en somme, d’appréhender avec les clients et de diminuer au maximum le bilan carbone des actifs avant même la livraison d’un bâtiment.
  • Du côté des certificateurs, WiredScore lance son nouveau label international pour les immeubles intelligents : SmartScore, permettant de définir clairement ce qu’est un immeuble intelligent. 70 immeubles sont déjà engagés dans ce label.
  • Dans le but d’évaluer l’impact d’un projet immobilier sur la biodiversité et d’optimiser les surfaces favorables à la celle-ci, Bouygues Immobilier élabore lui une "calculette biodiversité" co-construite avec les écologues d’ELAN, membres du conseil international biodiversité et immobilier (CIBI). 

Les chiffres à retenir à l'invest...

  • © Clarion Partners Europe

    © Clarion Partners Europe

    CBRE
     nous livre son bilan de l’immobilier logistique au 1er trimestre 2021 : il relève 867 M€ investis, en recul annuel de 56 %. François Le Levier, directeur général du pôle industrie et la logistique, estime que les portefeuilles auront une part prépondérante puisque les dix plus grandes transactions devraient représenter 50 % des volumes. Selon lui, ce marché devrait atteindre 4 Md€ d’ici fin 2021. 
  • En région, la logistique tient aussi la palme, avec 44 M€ investis à Lyon au cours des trois premiers mois de l'année d'après JLL. Le broker constate également que la hausse la plus importante a été enregistrée sur les locaux d’activités avec 49 M€ ce trimestre, soit 21 % du total. Au global, le marché d'immobilier tertiaire lyonnais enregistre, toujours d'après JLL, 235 M€ investis, avec des investissements majoritaires dans les bureaux (120 M€), soit 51 % du total.  
  • Du côté des fonds non côtés en immobilier, l'ANREV, l'INREV et NCREIF montrent dans leur dernière étude qu'ils ont levé en 2020,  pas moins de 123 Md€ dans le monde, dont 41 % alloués aux seuls véhicules ciblant l'Europe, tandis que 24 % des capitaux ont rejoint des fonds visant l'Amérique du Nord, et 17 % les véhicules d'Asie-Pacifique. Il y a une part croissante du marché européen chez les fonds immobiliers non cotés au cours des deux dernières décennies, sa taille a plus que doublé, passant de 88,6 Md€ en 2009 à 211 Md€ en 2021.

...et ceux à la location

  • La tour Crayon, à Lyon. © Jose A. Flickr

    La tour Crayon, à Lyon. © Jose A. Flickr

    Retournons sur le marché lyonnais, mais cette fois côté location : selon JLL, 45 675 m2 ont été placés au T1. Les transactions de plus de 1 000 m2 ont comptabilisé onze signatures, aucune ne dépasse les 4 000 m2 ce trimestre. Au 31 mars, le tertiaire lyonnais comptait 324 820 m2 disponibles, dont 39 % sur des actifs neufs. 
  • Un peu plus au nord, à Lille, d'après BNP Paribas Real Estate, le marché locatif des bureaux affiche une bonne performance au premier trimestre, avec 41 000 m2 signés, soit une hausse de 47 % par rapport à l’an dernier à la même période. Du côté de l'investissement, le conseil enregistre 50 M€ investis dans les bureaux au cours des trois premiers mois de l’année.
  • Penchons-nous maintenant sur les mesures d'accompagnement en Île-de-France depuis de le début de l'année : selon ImmoStat, elles s’élèvent à 23 % en moyenne. Les locations de bureaux de plus de 1 000 m2 sont en progression de 2,1 points par rapport au quatrième trimestre 2020, avec 23 %. Et une durée moyenne d’engagement de 6 ans, une baisse de 6 points en un an. Pour les bureaux de plus de 5 000 m2, on observe une hausse de 5,7 points, et 8,3 ans en moyenne d’engagement, un point de plus en un an.
  • Dans son baromètre du coworking en Île-de-France au T1 2021, qui porte sur un panel de 30 coworkers et un parc de bureaux de 668 700 m2, Evolis note que Wework arrive toujours largement en tête des coworkers avec un parc de plus de 170 000 m2 à lui seul. Wojo, DeskeoMorning et Spaces totalisent entre 50 000 et 70 000 m2 chacun. A noter que le créateur d’espaces de travail sur-mesure Deskeo arrive désormais en 2e position du classement. Le reste des acteurs demeurent anecdotiques (les cafés, les acteurs premium, les indépendants…) selon le conseil. 
  • Toujours à Paris, le groupe Colliers International nous livre les chiffres des loyers de bureaux au premier trimestre 2021. Les actifs core demeurent à des valeurs élevées, avec un loyer prime à 900€ dans le QCA. 

C’est loué 

  • BNP Paribas Real Estate
     installe la nouvelle plateforme logistique de Refresco. La société spécialisée dans le conditionnement de boissons rafraichissantes va occuper une surface totale de 25 400 m2 rue Aimé Césaire, à Prouvy.

Et du côté des livraisons ? 

  • Le groupe Gambetta livre son nouveau programme Sea View aux prestations haut de gamme, en collaboration avec le cabinet A.C.A (Architectes Côte d’Azur de Nice), au 888 avenue du Prince Rainier III de Monaco, sur la Moyenne Corniche à Beausoleil. Le programme est composé de 30 logements, dont 21 logements en accès libre et 9 logements sociaux. Le prix moyen des appartements tourne autour de 590 000€. 

Veuillez patienter, c'est bientôt livré 

  • Soprema
    déménage et investit 45 M€ dans la construction de son futur siège social strasbourgeois. Le groupe aux 270 salariés, 8 400 collaborateurs et aux quelque 3 Md€ de chiffre d’affaires, déménagera à l’automne 2022, dans la rue voisine du même quartier du Port autonome. Le siège conçu par le cabinet d’architecture parisien Maison Édouard, abritera trois bâtiments, dont une salle de sport et une cantine.
  • ID&AL groupe
    dévoile son nouveau projet pour 2023, en collaboration avec l’agence d’architecture Archigroup, le paysagiste Wabi Sabi et Capelli Partners : L’Îlot Charmes au 115 rue Château Gaillard, à Villeurbanne. Un programme répondant aux préoccupations environnementales, de 113 logements, dont 48 logements étudiants, 65 logements familiaux et 1 220 m2 d’espaces verts.

Entrez, c'est ouvert

  • Keymex immobilier
     ouvre son nouveau centre d’affaires à Bordeaux Rive Gauche, d'une surface de 500 m2. Il s’inscrit dans la liste des 21 autres centres d’affaires franchisés du réseau, qui réunit plus de 700 conseillers.
  • La foncière Fima Groupe déménage dans le 5e arrondissement de Marseille, dans des locaux à la superficie totale de 400 m2. Le groupe annonce vouloir partager son espace de travail avec d'autres entreprises afin de créer une synergie autour des professions de l’immobilier.

À votre (nouveau) service 

  • Tours bureau 600

    Tours bureau 600

    Les groupes Horizon et Urba Select collaborent ensemble pour donner naissance à Horizon Études. Objectif : réaliser des études de marché et évaluer le chiffre d’affaires potentiel d’une opération immobilière sur la base de données démographiques, sociologiques, urbaines et immobilières.
  • Une nouvelle start-up fait son entrée dans la proptechRock’N Data, en se donnant pour mission d'accompagner les investisseurs dans leurs transactions, en basant son expertise sur l’innovation et la data, grâce à une base compilant pas moins de 200 fonds immobiliers grand public, SCPI, OPCI, SIIC, SCI… Leur activité de sourcing a déjà permis l’identification de 45 opportunités immobilières pour un volume de 450 M€. 
  • L’agence immobilière hybride, Equinimo fondée par Guillaume de Pelet et David Cardoso, s’installe elle à Cannes et à Nice afin d’exporter son concept phare : une commission pour les experts immobiliers fixe de 6 500€.
  • Altarea Solutions et Services
    propose une nouvelle offre pour le neuf "évolution meublée", une alternative à la "solution meublée" proposée cinq mois auparavant. Cette innovation permet aux investisseurs de conserver leur bien, tout en bénéficiant d’un régime fiscal.
  • Le groupe GSE, aux 460 collaborateurs et aux 670 M€ de chiffre d’affaires, fait évoluer son activité en recrutant 50 ingénieurs, de profils différents : ingénieurs projets, ingénieurs études et directeurs développement commercial confirmés, repartis entre la France, l’Italie, l’Allemagne, l’Espagne et le Portugal afin de gérer les futurs projets immobiliers du groupe.
  • Et si on ajoutait un immeuble à notre panier ? Drees & Sommer nous livre sa réflexion sur l’immobilier et la construction de demain, horizon 2030. Elle en retire dix thèses d'avenir. Parmi elles, celle baptisée "click and collect", qui entrevoit la possibilité de commander un immeuble en ligne dans le futur : « Non seulement il sera possible de personnaliser chaque bâtiment et de s'y projeter virtuellement dès sa conception, mais il sera également possible de passer commande en ligne. »

Good job ! 

  • Les futures lignes du Grand Paris Express rejoindront notamment l'aéroport d'Orly. © SGP, François Tamisier, Bernard Baret

    Les futures lignes du Grand Paris Express rejoindront notamment l'aéroport d'Orly. © SGP, François Tamisier, Bernard Baret

    La Société du Grand Paris a été saluée par l’agence de notation EthiFinance concernant la démarche RSE de son projet de transports en commun du Grand Paris Express, mais également pour son programme d’émissions obligataires vertes (EMTN). Elle obtient la note de 74/100 et le niveau avancé sur l’échelle de notation. Entre autres notations, elle obtient le niveau avancé et excellent sur les thématiques gouvernance, environnement, capital humain et parties prenantes externes.
  • Une autre récompense, cette fois-ci pour le centre de marques Roppenheim The Style Outlets de Neinver, qui a obtenu par la Fundación ARS, quatre étoiles à la certification Accessibility Indicator System (AIS), récompensant le haut niveau d’accessibilité du centre et son engagement concernant l’intégration des critères de diversité physique, sensorielle et cognitive de chacun. Le centre comprend, entre autres, une salle d’allaitement, des places de stationnements adaptées, ou encore une boucle auditive pour les malentendants au niveau du point d’information...  
  • Update concernant le concours ULI – Hines europe 2021. L’équipe composée de quatre étudiants, Emmanuel Dos Santos Rebelo, Dermot Mahony, Beatriz Vala et Yoko Yamada issus The London Business School ressort gagnante de la finale qui les opposait, entre autres, aux français de l’Insead.

Les nommés sont... 

  • Marine Ulivieri directrice de l'immobilier du Groupe ADP

    Marine Ulivieri directrice de l'immobilier du Groupe ADP

    Le groupe ADP nomme Marine Ulivieri (ex Carrefour Property) au poste de directrice de l’immobilier, à la place de Serge Grzybowski, parti à la retraite.
  • Pour ce qui concerne la french touch de l’hôtellerie mondiale, la CFET accueille un nouveau président de la conférence des formations d’excellence au tourisme : Pierre-Frédéric Roulot, CEO de Louvre Hotels Group.
  • Deux acteurs de l’immobilier se musclent en project managementBNP Paribas REIM nomme Sébastien Bourgeois (ancien head of asset chez STAM) en tant que directeur du département real estate project management.
  • De même pour CBRE, le spécialiste de l’investissement immobilier accueille Olivier Morisseau (ex LVMH) au poste de directeur du département project management de CBRE design et project.
  • Promotion chez Sofidy, la société de gestion fait évoluer le poste de Guillaume Berthiaux, ancien conseiller en gestion privée, qui devient responsable commercial de la gestion privée.
  • Cogedim muscle sa direction commerciale et marketing en promouvant Thomas Penet (ex Altarea) directeur commercial et marketing France. Ainsi que Paul Lassalle et Caroline Michalak (ex Bouygues immobilier) respectivement nommés directeur commercial France et directrice prescription France.
  • Vauban Executive Search accueille au sein de son équipe Bénédicte Urion (ex Hudson/Morgan Philips) en tant que principal sur les métiers de l'immobilier.

Retrouvez également les anciens numéros de la rubrique "Œil de la rédaction", en accès libre !