L'ACTUALITÉ FINANCIÈRE
ET DATA DE L'IMMOBILIER PROFESSIONNEL

Le sale & leaseback à plus de 500 M€ qui signe le retour de Batipart


- 56 conseils
Le Leroy-Merlin de Haguenau compte parmi les actifs français du portefeuille. © Leroy-Merlin

Le Leroy-Merlin de Haguenau compte parmi les actifs français du portefeuille. © Leroy-Merlin

Après celui d'Unibail-Rodamco-Westfield, c'est le plus grand portefeuille de commerces cédé en France depuis le début de l'année...

C'est une première pour Batipart. Le groupe de la famille Ruggieri, qui totalise 4 Md€ gérés en Europe dans l'immobilier, l'hôtellerie et le tourisme, n'avait encore jamais acquis de commerces. Jusqu’au closing, jeudi dernier, de l'un des plus importants portefeuilles mis sur le marché ces derniers mois en Europe. Celui cédé par le groupe Adeo (qui fait partie de l'Association familiale Mulliez et comprend Leroy-Merlin, Bricoman, Weldom, Aki), composé de 42 actifs répartis dans quatre pays - la France, l'Espagne, l'Italie et le Portugal - et valorisé plus de 500 M€, dont plus de la moitié pour la seule partie française. Un sale & leaseback qui porte sur 415 000 mètres carrés (20 actifs en France, 11 en Espagne, 7 en Italie et 4 au Portugal), sécurisés (...)

bones

Retrouvez tous les articles sur : BATIPART , COVÉA , GROUPE ADEO

Voir la fiche (descriptif, deals, synthèse, équipe...) de :