L'ACTUALITÉ FINANCIÈRE
ET DATA DE L'IMMOBILIER PROFESSIONNEL

CANVIEW

Lille scintille, Legendre se signe à La Chapelle, le 5 rue des Italiens coworke avec WeWork

Accès libre
#146 – On rembobine les actus de la semaine ! Comme chaque vendredi, CFNEWS IMMO & INFRA revient sur les dernières annonces du marché, petites et grandes, qui ont fait parler les spécialistes du real estate.

L'immeuble du 5-7 rue des Italiens, à Paris

L'immeuble du 5-7 rue des Italiens, à Paris

Les chiffres de la semaine

  • En 2020, les fonds grand public n'ont pas hésité à recourir à la dette : les leviers en hausse s'établissent à 15 % pour les SCPI et à 14 % pour les OPCI, selon la dernière étude de Mazars réalisée avec l'Aspim. Un niveau toutefois « nettement inférieur » à celui des SIIC, de 40 %. 
  • Du côté des taux pratiqués lors de l'emprunt cette fois. Selon Cafpi, en janvier, les banques proposent pour l'achat immobilier des taux comparables à ceux d'octobre 2019 avec, pour les meilleurs profils, des propositions à 0,33 % sur dix ans, 0,48 % sur quinze ans et 0,63 % sur vingt ans.
  • C'est une première pour l'IEIF. L'institut vient d'évaluer les impacts possibles du télétravail sur le parc de bureaux. Selon ce dernier, si 41 % des entreprises passent à deux jours de télétravail par semaine, 27 % des surfaces pourraient être libérées. Pour le seul parc francilien, cela représente 3,3 millions de m2 pour une baisse de 14 % de la demande placée chaque année.
  • Le marché marseillais s'est si bien porté cette année qu'il a progressé ! D'après les chiffres d'ImmoStat, accompagné par la Fnaim locale, le volume d'investissement a atteint en 2020 un total de 778 M€, en hausse de 67 % par rapport à 2019.
  • SeLoger a fait le calcul pour vous : il vous faudra rassembler en moyenne l'équivalent de 5,8 ans de revenus pour acheter votre résidence principale en Île-de-France. Un chiffre bien plus élevé que la moyenne nationale, qui n'est "que" de 4,5 ans. Mention spéciale pour la Bourgogne, où le même achat se négocie pour environ 3,4 ans de revenus.

Les hauts et les bas du marché

  • Le SO/ Paseo del Prado La Habana. © Accor

    Le SO/ Paseo del Prado La Habana. © Accor

    Pluie de prix pour la tour Saint-Gobain de La Défense. Propriété de Generali Real Estate, l'actif abrite, depuis sa livraison début 2020, le siège social du manufacturier. Il vient tout juste d'obtenir les certifications HQE de Certivéa niveau Exceptionnel en environnement, confort, santé et énergie, Breeam International New Construction niveau Outstanding et Leed Platinum, ainsi que le label Effinergie +.
  • En contraste, le marché hôtelier a dû faire face à une difficile nouvelle. Avec un chiffre d'affaires en chute de 70 %, le groupe AccorInvest a fait le choix de supprimer 1 900 postes en Europe, dont environ 770 en France.
  • Un "tiers-lieu" de la caution, entre famille bienveillante et traditionnel prêt bancaire : c'est ce que propose la start-up Garantme, qui a franchi en 2020 le seuil de 20 000 dépôts de garantie apportés.

Identité revue et corrigée

  • L'avenue des Champs-Élysées à Paris.

    L'avenue des Champs-Élysées à Paris.

    Nouvelle année, nouveau nom pour les pôles Structured Finance et Chorus Business d'Axa Investment Managers - Real Assets. Ceux-ci sont désormais réunis sous l'identité Axa IM Alts, dans le prolongement de la restructuration des activités d'Axa Investment Managers en deux départements, Axa IM Alts et Axa IM Core. Dirigé par Isabelle Scemama, Axa Im Alts compte 153 Md€ sous gestion, dont 102 Md€ en immo et en infra.
  • Les Champs-Élysées vont se refaire une beauté. Comme l'a annoncé la maire de Paris, Anne Hidalgo au JDD, la place de la Concorde sera rénovée avec les Jeux Olympiques, puis l'ensemble de l'avenue par la suite.

Entrez, c'est ouvert

  • Le 106 Boulevard Haussmann à Paris, avant l'ouverture du nouvel espace WeWork. © Maps

    Le 106 Boulevard Haussmann à Paris, avant l'ouverture du nouvel espace WeWork. © Maps

    Elle semble lointaine l'époque des craintes de faillite pour WeWork. Le géant états-unien du coworking n'a pas hésité à se renforcer à Paris avec deux nouvelles prestigieuses adresses : le 5 rue des Italiens, ancien siège social du Monde valorisé plus de 100 M€ fin 2018 par GCI, et le 106 Boulevard Haussmann.
  • Sitôt libéré, sitôt signé. Alors que Colliers International France accompagnait Nice Things dans sa sortie du 119 rue Vieille du Temple, dans le 3e arrondissement de la capitale, le broker préparait dans le même temps une nouvelle arrivée. C'est Nestore, le professionnel des pop-up stores, qui vient s'installer dans les 63 m2 de la boutique à l'emplacement prime.
  • Un accès à plus de 40 000 m2 de bureaux à Paris : c'est  ce que propose aux brokers et professionnels du secteur la nouvelle plateforme de Volum, start-up dédiée à la location et à la gestion de bureaux, qui vient tout juste d'être lancée.

Votre mission, si vous l'acceptez

  • La Traversée, résidence de Réalités à Saint-Nazaire.

    La Traversée, résidence de Réalités à Saint-Nazaire.

    Nexity polit sa Perl : la filiale dédiée au logement abordable a obtenu le statut de société à mission. La raison d'être de Perl est désormais de créer des « solutions immobilières fondées sur le partage entre l’usage et la propriété, en fédérant et en accompagnant tous les acteurs concernés – bailleurs sociaux, professionnels du logement, acteurs publics et investisseurs privés – autour de projets qui associent impact social et performance économique ».
  • Même engagement pour Réalités, qui vient d'inscrire dans ses statuts vouloir « être utile partout, tout le temps, au développement intelligent des territoires ».
  • Parfois, les décisions se prennent sur un Impulse. Ce n'est pas le cas de Legendre Immobilier, qui vient de signer avec Espaces Ferroviaires la reprise du lot I au sein du quartier Chapelle International, dans le 18e parisien. Le promoteur, lauréat de l'appel d'offres lancé par la filiale de la SNCF, est chargé de développer son Impulse, immeuble en construction bois de 37 mètres de haut, qui accueillera 74 logements et sera finalisé d'ici le S2 2023.

Et dans les infras ?

  • L'Hôtel de Ville de Paris. 

    L'Hôtel de Ville de Paris. 

    Dans sa dernière étude, réalisée en collaboration avec l'Ademe, Novethic met en garde : les fonds d'infrastructures verts sont « exclusivement dédiés aux énergies renouvelables », et ce alors que « les besoins d’investissement en infrastructures sont beaucoup plus larges ».
  • Victoire de l'Arep qui a remporté l’appel d’offres Rues aux écoles lancé par la Ville de Paris. Il s'agit de préserver et améliorer les aménagements mis en place dans 57 artères proches d'établissements scolaires, du 14e au 20e arrondissement. En jeu, la piétonisation totale ou partielle des rues, leur végétalisation, leur sécurisation et une meilleure signalisation.
  • Un duo de counsels vient renforcer la pratique infra de Foley Hoag : Pauline Leddet-Troadec, spécialiste en droit de l’environnement, et Pauline Véron, ancienne élue de la Mairie de Paris, et grande connaisseuse des questions d'urbanisme.

Incontournable Lille

  • L'immeuble Ekla, à Llille.

    L'immeuble Ekla, à Llille.

    Plus que trois mois avant l'ouverture du Hiptown lillois. La start-up soutenue par Nexity s'installe dans le campus Wenov comptant 16 000 m2 développés par Vinci Immobilier, au coeur du site d'Euratechnologie. Hiptown, active depuis deux ans dans le bureau flexible, proposera à la location 1 700 mètres carrés pour des prix modérés. Détenu par la Société Foncière et Immobilière Nord Europe, filiale du Crédit Mutuel Nord Europe, le bien est géré par La Française REM.
  • Euralille continue de pousser : Vinci Immobilier vient de lancer le chantier de son lot 10.8 pour développer un immeuble de bureaux d'environ 7 000 m2, qui accueillera 300 collaborateurs d'ici sa livraison prévue pour octobre 2022.
  • Colliers International a suivi une prise à bail lilloise cette semaine, en accompagnant la SNCF dans sa recherche de nouveaux locaux pour son centre de formation des conducteurs de trains. Le groupe ferroviaire vient ainsi de prendre à bail 1 110 m2 au sein d'Ekla Business, actif également situé à Euralille, et repris en 2017 par Union Investment Real Estate.

Ils arrivent

  • L'équipe d'Homeloop avec, de g. à dr., Alexandre de Joussineau, Aurélien Gouttefarde, Jean-Philippe Godard et Julie Garnier. 

    L'équipe d'Homeloop avec, de g. à dr., Alexandre de Joussineau, Aurélien Gouttefarde, Jean-Philippe Godard et Julie Garnier. 

    Petit, mais vaillant. Acteur innovant dans le secteur de la rénovation des bâtiments, Little Worker, aux 20 M€ de CA, s'apprête à ouvrir son agence nantaise. Comptant 70 collaborateurs aujourd'hui, la société se lancera également cette année à Lille, Nice et Strasbourg.
  • Homeloop développe pour sa part son maillage des Pays de la Loire. La start-up spécialisée dans l'achat immobilier instantané s'étend cette année dans 55 nouvelles communes de la région, dont La Baule, Saint-Nazaire ou encore Pornic.
  • Trois ans après son lancement, Viagimmo, réseau spécialiste du viager, continue de se développer dans l'Hexagone avec un objectif de 30 nouvelles agences ouvertes en 2021.

Les dernières arrivées

  • Martin HP Söderström - Oyo

    Martin HP Söderström - Oyo

    « Redorer l'image des gestionnaires immobiliers » : c'est la volonté de l'administrateur de biens White Bird, qui mise pour cela sur la satisfaction clients et l'expérience collaborateur. Il attire  Mathieu Schimpl, nommé directeur des opérateurs, bientôt rejoint par dix nouveaux collaborateurs.
  • Mazars vient de finaliser sa grande campagne de recrutement avec l'arrivée de 20 nouveaux associés et de cinq nouveaux directeurs en France, dont les spécialistes de l'immo Anton Lissorgues et Johan Rodriguez à Paris, ainsi que Virginie Villemain à Reims.
  • Martin HP Söderström rejoint pour sa part Oyo, qui se consacre à la location de maisons de vacances, en tant qu'administrateur non exécutif au sein du conseil d'administration en Europe.
  • Prologis lance sa customer experience team, composée de 22 professionnels dédiés à la satisfaction client.
  • Le promoteur coté Capelli se renforce dans les Hauts-de-France, avec l'arrivée de Nicolas Bellanger, nommé directeur régional sur place.
  • Quant à Valérie Leverdier, elle rejoint HBS-Research en tant que manager relation clientèle.
  • Direction Marseille avec Nelson Dupleix, qui exerce à présent au sein du département Industriel et Logistique de JLL installé dans la cité phocéenne et dirigé par Olivier Durif, en tant que consultant senior industriel Sud France.
  • Le vent souffle du côté de Paul Bertrou, désormais consultant Retail Capital Markets chez EOL.

Retrouvez également les anciens numéros de la rubrique "Œil de la rédaction", en accès libre !