L'ACTUALITÉ FINANCIÈRE
ET DATA DE L'IMMOBILIER PROFESSIONNEL

CANVIEW

Le premier locataire de Trinity, la folle semaine du coworking, l'immo se met aux bitcoins

Accès libre
#161 – On rembobine les actus de la semaine ! Comme chaque vendredi, CFNEWS IMMO revient sur les dernières annonces du marché, petites et grandes, qui ont fait parler les spécialistes du real estate.

La tour Trinity, livrée début 2021 à La Défense.

La tour Trinity, livrée début 2021 à La Défense.

Bienvenue aux nouveaux locataires

  • La tour Trinity à La Défense.

    La tour Trinity à La Défense.

    Elle devait être le futur siège social de son développeur, Unibail-Rodamco-Westfield (URW). Elle accueillera finalement les talents de TechnipFMC sur près de 7 000 m2 : la foncière cotée au CAC 40 a signé le premier bail sur sa tour Trinity, à La Défense, pour une durée de neuf ans. Avec sa double certification HQE Exceptionnel et Breeam Excellent, Trinity affiche un palmarès notable en termes de certifications environnementales. Dans le cadre de cette prise à bail, URW a été conseillé par CBRE France et TechnipFMC par Simmons & Simmons, ainsi que les équipes de CBRE Advisory. Après une année mouvementée, la foncière cotée a elle décidé de rester dans son actuel siège, place du Chancelier Adenauer, dans le 16e arrondissement de Paris. 
  • Bonne semaine aussi pour GCI : avec son partenaire AIMCo, le fonds accueille dans son projet CityLife, le siège social de GfK. L'institut d’études de marché et de conseil en marketing, composé de 180 collaborateurs, rejoint cet immeuble de bureaux situé dans le pôle Cœur de Quartier à Nanterre, en juin prochain. Cette location est signée quelques semaines après l'installation des équipes de l'ARS, permettant à l'actif d'afficher  un taux de remplissage de ses espaces de travail de près de 20 %.
  • La tour Alto à La Défense DR

    La tour Alto à La Défense DR

    Toujours dans le quartier de La Défense, CBRE accompagne les trois premières prises à bail de la tour Alto. Les nouveaux locataires, qui vont occuper un total de 6 000 m2, sont les sièges sociaux de Fujitsu Technology Solutions sur deux étages, soit pas moins de 2 200 m2 ; Mediaperformances sur 1 600 m2 ; et WMH Project sur un étage, soit 1 600 m2 également. Ces locations représentent 15 % des espaces de travail de la tour.
  • À Noisy-le-Grand, l'immeuble SilverGreen I accueille lui aussi un nouveau locataire, mais sur l'intégralité de sa surface cette fois, soit 9 150 m2 pour une durée de 9 ans ferme. Kareg a agi en tant qu'asset manager pour louer le bien détenu par Gatehouse Bank à Enedis, qui y installera sa direction régionale Île-de-France Est à compter de septembre prochain.

Ils travaillent ensemble

  • Wellio Gobelins au 40 boulevard de Port-Royal dans le 5e arrondissement de Paris

    Wellio Gobelins au 40 boulevard de Port-Royal dans le 5e arrondissement de Paris

    Que d'actualités pour le coworking cette semaine ! Elle a commencé par une septième implantation pour Wellio au 40 boulevard de Port-Royal, dans le 5e arrondissement de Paris, à deux pas de la manufacture des Gobelins, dans un immeuble de 4 500 m2. Détenu par Covivio depuis 2006, il était occupé jusqu'en 2018 par Orange et a été totalement restructuré. Il va désormais être entièrement occupé par un prestataire public de services pour une durée de cinq ans. Le groupe a déjà obtenu, pour cet immeuble, la certification HQE bâtiment durable en 2016 au niveau excellence, et la certification Breeam niveau very good.
  • Restons à Paris, avec la signature du tout premier contrat de gestion d’un immeuble entre le groupe Jean Turon et Wojo. Elle concerne un hôtel particulier de la rue de Calais dans le 9e arrondissement, classé ERP, en cours de restructuration et livré début 2022. Cet actif consacré au coworking comprendra une offre de bureaux privatifs, des espaces de travail partagés et des salles de réunion. Le groupe Jean Turon assure que le bien répondra aux dernières normes techniques, environnementales et sera labellisé Breeam in Use.
  • Toujours à Paris, Deskeo s’installe au cœur du quartier central des affaires de la capitale, dans le 9e arrondissement, aux 8-12 rue d’Amsterdam. Les 1 175 m2 de surfaces occupés par Deskeo sur trois étages, intégrant 3,50 m de hauteur sous plafond, sont déjà disponibles à la réservation en vue de premières installations cet été. 
  • Quittons les coworkers de la région parisienne pour aller un peu plus au Nord, avec l'installation de la start-up Flex-O à Lille sur 2 331 m2, sur trois étages du programme The Cloud appartenant à Notapierre. Cette implantation s’inscrit dans une démarche respectueuse de l’environnement puisque les bâtiments bénéficient des certifications Breeam, Well et HQE. 
  • Du nouveau également du côté de Marseille, avec le deuxième espace de coworking de Startway, qui s'installe au sein d’un hôtel particulier de plus de 1 200 m2, entièrement rénové, au 18 rue Balthazar Dieudé, dans le quartier de la Préfecture. Grâce à l’application Startway, les clients, les entrepreneurs, les salariés auront l’opportunité de réserver des espaces de travail pour la durée qu’ils souhaiteront au sein des 35 espaces de coworking en France de Startway. Les membres abonnés bénéficieront d’un pass coworking national afin d’avoir accès gratuitement à tous les espaces partagés du réseau.
  • Toujours dans le sud de la France, la Société de la Tour Eiffel poursuit le développement de son site de 30 000 m2 Bord’eau Village à Bordeaux, en accueillant lui aussi un spécialiste des espaces de travail partagés : Now Coworking pour 9 ans ferme, sur plus de 3 300 m2, permettant au taux d’occupation de l'actif d’avoisiner les 90 %.
  • De nouvelles implantations également pour Newton Offices, le spécialiste des espaces de travail modulables : le premier immeuble totalise 5 320 m2 repartis sur trois étages et 320 m2 de terrasse panoramique, au 1165 avenue Jean-René Guillibert Gauthier de La Lauzière à Aix-en-Provence. Et le second s’étend sur 4 930 m2 au 2 rue Héraclès à Villeneuve d’Ascq.
  • Direction Nantes maintenant, où Tourny Meyer a commercialisé, auprès là encore d'un acteur du coworking à l'identité confidentielle, l'immeuble de bureaux détenu par Proudreed. L'actif de 2 300 m2 est situé à Saint-Herblain.
  • Et à l'échelle nationale ? Le spécialiste des espaces de travail flexible IWG poursuit l’expansion de son réseau sur l’ensemble du territoire français, en prévoyant la signature de plusieurs accords d’ici la fin de l’année permettant l’ouverture d’une vingtaine de sites à moyen terme. Objectif : couvrir un maximum de villes en plus de la capitale et rapprocher les lieux de travail des domiciles de la population active. IWG dispose de 126 centres en France, dans 76 villes différentes, dont 77 en Île-de-France.
  • Restons sur une dynamique d'expansion avec Best Western Hotels & Resorts qui est lui aussi doté d'une enseigne de coworking depuis l'an passé : myWO. La marque poursuit son développement au sein des hôtels du réseau afin d’atteindre idéalement les 70 adresses d’ici la fin de l’année. Une rencontre entre l’hôtellerie et le coworking qui représente une opportunité pour le groupe en constante transformation, à l'heure où il accuse une baisse de -52,4 % de son chiffre d’affaires (83,7 M€ générés). Cette décroissance va de pair avec la baisse de -47,6% de son volume de nuits réservées et de 9,5 % de son prix moyen.

Ils vivent ensemble 

  • Le Sharies Coliving de Nanterre. © Sharies

    Le Sharies Coliving de Nanterre. © Sharies

    Le coliving poursuit lui aussi son expansion en France. Sharies ouvre une maison partagée à Nanterre de 250 m2 proposant onze logements de 11 à 18 m2, avec une centaine de m2 d’espaces extérieurs équipés. Le loyer mensuel est de 820€ et l’inscription peut se faire directement sur leur site internet.
  • Une première aussi pour Colonies qui ouvre sa résidence de coliving à Bordeaux sur 300 m2 nommée "Rosa". Les prix vont de 730 € pour une chambre à 850 € pour un studio.

Ils se sont distingués 

  • Le groupe Orange, dont le siège social se trouve au sein de l'ensemble Bridge sur 56 000 m2 à Issy-les-Moulineaux, confie son property management à Crédit Agricole Immobilier, qui se chargera tout à la fois des locataires, de la gestion des baux, de la collecte des loyers, de l’entretien, de la maintenance technique ou encore du pilotage des travaux de ces deux bâtiments détenus par Crédit Agricole Assurances et Altarea. 
  • De l’innovation dans le property management du côté du gestionnaire immobilier Nuveen real estate qui lance une plateforme de services pour l’ensemble de son portefeuille de bureaux européen d’une valeur de 7 Md€. Il comprend entre autres, l’immeuble de bureaux Le Cube à Berlin de 17 500 m2 ou encore l’Edge Olympic, un projet de restructuration high-tech de 11 117 m2 à Amsterdam.
  • Locaux de Verspieren dans l'immeuble Curve à Saint-Denis 

    Locaux de Verspieren dans l'immeuble Curve à Saint-Denis 

    Côté aménagement de bureaux, Verspieren, courtier en assurances, a fait confiance à CBRE pour aménager au mieux ses locaux de l’immeuble Curve désormais détenu par Amundi Immobilier à Saint-Denis (lire notre article à ce sujet), dans une ambiance "comme à la maison". Un espace de travail aux 6e et 7e étages qui comporte 6 000 m2 et accueille environ 300 collaborateurs.

C'est lancé  

  • Peu de lancements de commercialisation à signaler cette semaine, hormis celle du groupe Gambetta, qui démarre la sienne sur son programme Cadence, réalisé en collaboration avec AGBF Architectes. Construit allée de la Faisanderie et rue Bazincourt à Verneuil-sur-Seine, il devrait être livré au 3e trimestre 2023. A son achèvement, le programme comportera 95 logements, dont 29 logements locatifs intermédiaires, 35 logements collectifs, deux maisons individuelles et 29 logements en PSLA. Les prix des appartements iront de 141 000 € pour les studios à 401 880 € pour les T4 et T5. Les maisons quant à elles avoisineront les 495 000 €. 

 Ça prend forme

  • L'urbaniste coordonnateur en charge du futur quartier des Groues à Nanterre a été sélectionné par Paris La Défense : ce sera le groupement composé d'HDZ Urbanistes Architectes (mandataire), Wagon Landscaping, Ogi, Zefco, Monono. Un consortium qui sera aussi chargé de la maîtrise d'œuvre de la Plaine des Sports. L’opération mixte d’aménagement s’étend sur 65 hectares, avec 288 000 m2 de logements, 210 000 m2 de bureaux, 79 000 m3 dédiés aux activités et commerces. Il donnera également vie à la Plaine des Sports sur deux hectares dont 3 500 m2 consacrés à un City stade multisport, un espace street work out de 400 m2, des espaces publics extérieurs de 15 800 m2 et un gymnase de 2 200 m2. Livraison du quartier : en 2023. 

Quoi de neuf ?

  • En 2020, ce sont pas moins de 27 opérations immobilières, qui ont obtenu le label BBCA accordé par l’Association pour le Développement du Bâtiment Bas Carbone (BBCA), sur un total de 41 bâtiments et plus de 145 000 m2. Douze opérations sont déjà livrées, les autres sont encore au stade de la conception. Ce label permet de mesurer le niveau d’exemplarité de l’empreinte carbone des actifs.
  • Du nouveau du côté des cryptomonnaies, le groupe Point de Vente annoncera bientôt la possibilité pour ses clients de régler en Bitcoin et Ethereum, les deux meilleures cryptomonnaies en termes de capitalisation boursière.
  • Résidence Saint-Frédéric27 avenue de Chatron, 78640 Villiers Saint-Frédéric

    Résidence Saint-Frédéric

    27 avenue de Chatron, 78640 Villiers Saint-Frédéric

    Avancée écologique sur 1 000 logements des 2 500 prévus fin 2021 des Résidences Yvelines Essonne, qui seront dotés de la solution Eco-Touch élaborée par OGGA. Dans un souci de régulation de la consommation énergétique des logements, ce module contrôlera le chauffage, l’éclairage, l’eau chaude, ou encore la climatisation en fonction des habitudes des locataires via une application mobile gratuite.
  • La seconde info verte de la semaine, c'est le partenariat entre Erilia et Voltalis pour équiper gratuitement les locataires d’un dispositif d’économies d’énergie innovant. Ce sont près de 9 000 logements chauffés à l’électrique qui sont concernés par ce boitier connecté à une application mobile permettant de réaliser jusqu’à 15 % d’économies d’énergie.
  • Et encore un nouveau client pour la start-up Unlatch, qui propose sa solution digitale au groupe ETPO permettant de numériser le processus de vente de tous ses programmes immobiliers. L’ensemble des échanges pourra se faire par voies numériques, du contrat de réservation à la signature de l’acte de vente, en passant par la livraison.

And the (futur) winner is...

  • Finalistes du Grand Prix Commerce Unibail-Rodamco-Westfield 

    Finalistes du Grand Prix Commerce Unibail-Rodamco-Westfield 

    La 14e édition du Grand Prix Commerce organisé par Unibail-Rodamco-Westfield dévoile ses huit finalistes, qui s’affronteront lors de la grande finale du 2 juin prochain. Les sélectionnés sont : la marque de linge de maison Bonsoirs, les plantes ByCharlot Deliroutine Food Market, le magasin En Second Lieu, le service d’échanges de vêtements de seconde main Greendy Pact, les produits pour hommes Horace, le fleuriste alternatif The Blond Cactus, et enfin les produits Unbottled. 

L'info chiffrée de la semaine 

  • Daniel Féau est l'un des principaux réseaux spécialisés dans l'immobilier de luxe en France, accompagnant des transactions sur des logements de plus d'1 M€. DR

    Daniel Féau est l'un des principaux réseaux spécialisés dans l'immobilier de luxe en France, accompagnant des transactions sur des logements de plus d'1 M€. DR

    L’immobilier de prestige reste résilient d’après ce que livre le dernier rapport de Savills et Varenne, qui note que le prix des biens résidentiels de luxe a augmenté en moyenne de 2 % en 2020 à Paris.
  • Bilan inverse pour le commerce : d'après le dernier rapport d'Edmond de Rothschild, les prix se sont particulièrement effondrés sur ce marché. Jusqu'à -22,9 % pour la zone euro, -14,7 % pour la Suisse et -16,1 % pour le Royaume-Uni, faisant du commerce le secteur le plus touché par la pandémie. Au quatrième trimestre, ces prix n'avaient toujours pas commencé à se relever, contrairement à ce qui est généralement observé pour les autres secteurs. 

À vos agendas 

  • Le MAPIC 2019 © S. CHAMPEAUX / IMAGE&CO

    Le MAPIC 2019 © S. CHAMPEAUX / IMAGE&CO

    Le MAPIC 2021 fait son grand retour en présentiel à Cannes du 30 novembre au 2 décembre 2021, au Palais des festivals. La thématique sera : "People and Places : a New Chapter". Premier rendez-vous international de l’industrie immobilière à se tenir en présentiel, les grands sujets abordés seront : le lien social, le nouveau consommateur, l’aménagement des espaces urbains, et enfin l’innovation.
  • Le salon Rent  programme lui aussi son événement en présentiel : les 30 et 1er juillet prochains, se tiendra ainsi la 9e édition hybride au Pavillon 6 de la Porte de Versailles. Ce, après deux éditions digitales, en novembre et mars derniers, les "Proptech Digital Days" ayant réuni 11 000 professionnels de l'immobilier. 

Les nominations de la semaine 

  • BNP Paribas real estate
    se dote d’une nouvelle chief data officer. Samira Bouadi possède dix ans d’expérience de l’exploration de données data science au sein de différents secteurs comme la banque, le e-commerce remarketing, le transport et l’agro-alimentaire.
  • L'agence d'architectes Leclercq Associés va être emmenée par un nouveau directeur général : Romain Poucet est nommé à cette fonction, après avoir passé neuf années à développer aux côtés d’Anne-Sophie Maisonrouge (Altarea) et Guillaume Poitrinal (Unibail, Woodeum), Terranae, une société de gestion d’actifs de commerce.  
  • Accor nomme Stephen Aldenà la direction générale de Raffles et Orient Express, où il intégrera le comité exécutif du groupe et se rapportera directement au président-directeur général Sébastien Bazin. Stephen Adlen a, entre autres, créé The Dedica Anthology en 2017, une marque qui réunit une collection de neuf établissements européens.
  • Une nouvelle directrice grands projets & partenariats pour Care Promotion. L’ex directrice de stratégies immobilières chez Elan, Stéphanie Ansinelli sera chargée d’initier et d’animer les partenariats en vue de concrétiser les projets urbains innovants.

Retrouvez également les anciens numéros de la rubrique "Œil de la rédaction", en accès libre !