CANVIEW

Les bureaux face à la 2e vague, l'hôtellerie se met au télétravail, le networking version digital

Accès libre
#135 – On rembobine les actus de la semaine ! Comme chaque vendredi, CFNEWS IMMO & INFRA revient sur les dernières annonces du marché, petites et grandes, qui ont fait parler les spécialistes du real estate.
Télétravail chez Compagnie Hôtelière de Bagatelle. 

Télétravail chez Compagnie Hôtelière de Bagatelle. 

L'hôtellerie face à la pandémie 

  • La Compagnie Hôtelière de Bagatelle.

    La Compagnie Hôtelière de Bagatelle.

    L’hôtellerie traverse, comme la restauration ou l’événementiel, des temps bien difficiles. Le dernier baromètre d’Extendam, réalisé avec plusieurs partenaires, relève ainsi que le marché de Paris et sa petite couronne réalise un taux d’occupation historiquement bas pour un mois de septembre. Le taux est inférieur de cinq points au mois d’août, qui se veut traditionnellement un mois de basse saison... Les régions sont également en recul de quatorze points par rapport au mois passé, mais enregistrent tout de même 52 % de taux d’occupation. Le segment économique et milieu de gamme permet aux villes secondaires de tirer leur épingle du jeu à l’instar de Lille, Auxerre, Saint-Etienne, Blois…
  • Il n’y a  pas que les bureaux qui se réinventent, l’hôtellerie aussi. Afin de répondre à un nouveau besoin des entreprises et des salariés, la Compagnie Hôtelière de Bagatelle a décidé de transformer certaines chambres de ses hôtels 4* en... espaces de télétravail ! Et comme pour les clients de l’hôtel, il est possible de faire appel au room service, se détendre au bar, et avoir un accès privilégié - selon l’hôtel - à sa salle de sport ou son hammam. L’offre Télétravail est disponible à partir de 50 € la journée (dès 9h du matin) et peut se réserver auprès de la réception.

Pire que le point bas historique  

  • The Link à La Défense, le futur siège de Total construit pour 1 Md€.

    The Link à La Défense, le futur siège de Total construit pour 1 Md€.

    Le marché des bureaux en Île-de-France doit faire de nouveau face à la deuxième vague de la pandémie. Et il n’en sort pas indemne. Selon Knight Frank, il n’a pas connu de reprise de l’activité locative au 3e trimestre 2020. Après les 194 000 m2 du 2e trimestre – niveau historiquement bas sur un trimestre – 275 000 m2 seulement ont été pris à bail au cours des trois derniers mois. À ce rythme, le conseil prédit déjà une volume placé inférieur au point bas historique atteint en 2002 (1,48 million de m2 de bureaux commercialisés en IDF)... 
  • Côté investissement, Evolis note quand même que les transactions en sale & leaseback ont doublé sur les neuf premiers mois de l’année par rapport à 2019. « Il est vrai que cela permet aux entreprises de bénéficier de trésorerie immédiate en cette période de crise économique », rappelle le conseil, qui table sur un volume entre 17 et 18 Md€ investis en 2020 pour le marché francilien.  

Digital natives

  • Le MAPIC 2019 © S. CHAMPEAUX / IMAGE&CO

    Le MAPIC 2019 © S. CHAMPEAUX / IMAGE&CO

    Faute de pouvoir échanger et "networker" de visu, dès le 2 novembre, les professionnels de l'immobilier commercial, du commerce et du loisir du monde entier pourront se rencontrer virtuellement via la nouvelle plateforme MAPIC Digital, qui restera ouverte pour des sessions de rattrapage et bien plus jusqu'au 31 décembre. Tout un programme de conférences est proposé les 17 & 18 novembre, à découvrir ici. 
  • Parlant de communauté digitale, la plateforme People United Business est officiellement lancée, avec l’ambition de réunir ses membres autour d'opportunités immobilières sur mesure. Le réseau, co-fondé par Charles Alazet, Stéphane Hernault et Frédérick Marchal, prévoit de consacrer des projets premium aux utilisateurs qui afficheront le meilleur bilan de réussite, et de récompenser les membres les plus actifs et prescripteurs.
  • Le digital réussit plutôt bien à Wiseed qui franchit le seuil de 200 projets de crowdfunding immobilier remboursés depuis 2014. Cela représente un montant remboursé de 90 M€ à 17 000 investisseurs particuliers, soit 78 M€ de nominal et 12 M€ d’intérêts versés. Ces opérations ont permis de dégager un taux de rentabilité interne (TRI) brut de 9,64 % au profit des investisseurs.

Pots de bienvenue 

  • Le 31 à Lille.

    Le 31 à Lille.

    Carton plein pour le 31 à Lille. L'opération mixte développée par Redevco rue de Béthune, est désormais entièrement commercialisée pour sa partie retail, loisirs, food et hospitality, avec l’arrivée de Decathlon City et Team Break. La partie bureaux développée par Vinci Immobilier est, quant à elle, réservée à plus de 90 %.
  • Groupon se laisse tenter par WeWork. Le groupe va occuper avec près de 150 bureaux, tout un étage du ​30 Terrasse de Bellini à La Défense, le tout dernier espace de WeWork en région parisienne. Le site totalise 5 150 m2 pour une capacité de près de 1 000 bureaux. 
  • La marque de lingerie Livy ouvre sa première boutique-atelier de 300 m2, rue Bonaparte, au cœur du quartier de Saint-Germain-des-Prés, dans le 6e arrondissement de Paris. Une prise à bail pour laquelle elle était accompagnée par CBRE. 
  • L’enseigne Lacoste a elle décidé d’étendre sa plateforme logistique de Buchères dans l'Aube. Cet opus logistique d'une surface de 56 000 m2 deviendra à terme la plateforme européenne de la marque au crocodile vert. Une opération pour laquelle elle est accompagnée par EOL. 

New in  

  • Atream

    Atream

    Nouvelle identité de marque pour Atream, qui dévoile sa vision engagée pour investir positivement l’avenir. Ses ambitions restent elles inchangées : doubler ses actifs sous gestion d'ici à 2025. Elle en compte 4 Md€ à ce jour. 
  • Savills lance Office FiT en France pour penser le bureau de demain. Cette nouvelle offre de service, d'ores et déjà disponible au Royaume-Uni, ambitionne d'accompagner les utilisateurs dans leur stratégie immobilière. 
  • Toujours intéressé par la pierre-papier malgré la crise ? Homunity propose désormais d’investir depuis sa plateforme dans sept SCPI sélectionnées à partir de leur performance, mais également de leur diversification en nombre de locataires et de thématiques : santé, résidentielle et diversifié. 

Smart & green 

  • Les Oasis énergétiques de La Défense.

    Les Oasis énergétiques de La Défense.

    Confiance renouvelée pour Gouvernement pour Philippe Pelletier, qui a été reconduit à la présidence du Plan Bâtiment par Emmanuelle Wargon, ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du Logement. 
  • Certivéa et la SBA lancent la première extension du Label R2S : 4GRIDS. Disponible en France et à l’international, elle valorise le déploiement de services numériques dédiés à l’amélioration des performances énergétiques du bâtiment. 
  • Dans un contexte mondial cristallisé autour d’enjeux environnementaux et sociaux plus que majeurs, Perial lance son programme RSE baptisé Perial Positive 2030. 
  • Paris La Défense installe des Oasis énergétiques sur son territoire pour produire, stocker et proposer gracieusement aux usagers du quartier de disposer d'énergies renouvelables locales.
  • Nuveen, qui gère $1 trillion d'actifs pour TIAA, a été récompensée pour son excellence en reporting climat par l'UNPRI (Principes pour l'Investissement Responsable), leader mondial de la promotion de l'investissement responsable.
  • Redaptive, un des principaux fournisseurs de solutions "Efficiency-as-a-Service" pour les clients commerciaux et industriels basé en Californie, a levé 156,5 M$ auprès de CarVal Investors. CBRE, Engie New Ventures, Evergy Ventures et Linse Capital, actuels investisseurs, ont aussi participé à cette levée de fonds, dont le capital sera utilisé pour élargir l'offre de Redaptive en matière d'efficacité énergétique.

Chantiers lancés  

  • Stains @Pascal Gontier

    Stains @Pascal Gontier

    Linkcity IDF a lancé la construction de 59 logements inclusifs à Stains. Cet ensemble immobilier propose des logements avec des quittances réduites de 20 % par rapport à une opération classique. L’objectif : réduire la facture pour le résident et ainsi augmenter son « reste pour vivre ».
  • Gambetta a posé la première pierre d’une opération de 68 logements collectifs en accession à Grigny, comprenant deux commerces, répartis sur trois bâtiments, phasée jusqu’en 2024. 
  • Foncière Raynouard, family office spécialisé dans l'acquisition, la transformation et le re-développement d'immeubles, principalement à Paris, poursuit sa croissance. La société lance la restructuration lourde d'un immeuble de bureaux de 2 200 m2 qu'elle a acquis au 9 rue d'Argenson (Paris 8), dans le quartier central des affaires. La livraison de l'ensemble immobilier restructuré, qui vise la certification environnementale BREEAM Very Good, est annoncée pour la fin du dernier trimestre 2021.

Chantiers terminés 

  • Le 3* B&B de Bagnolet. 

    Le 3* B&B de Bagnolet. 

    Vinci Immobilier
    et Pitch Promotion ont livré l’opération mixte "O’cœur", un programme de 2,6 ha dans la Zac Benoit Hure à Bagnolet certifié BREEAM Very Good et NF Habitat HQE. Au total : 190 logements, une résidence Student Factory de 140 chambres, un 3* B&B de 108 chambres, 4 700 m2 de commerces et 365 places de parking, dont 190 ouvertes au public. 
  • GA Smart Building a livré Gymnote II, la résidence étudiante de Kley à Cergy, déjà 100 % occupée et proposant 162 logements (191 lits), dont 9 en colocation. Le programme constituait la 2e tranche de son ensemble immobilier mixte de 11 000 m2, comprenant un immeuble de bureaux occupé par Ramsay Générale de Santé. 
  • Sopic Paris et Marignan ont inauguré la résidence Rythmik à Asnières-sur-Seine : 80 logements érigés au cœur du quartier urbain des Hauts d’Asnières. 
  • Appart’City vous accueille dans son appart-hôtel classé 3* de Clichy-la-Garenne, dont les espaces communs ainsi que les 103 studios et appartements ont été entièrement rénovés.

Welcome at Work 

  • Carole Isman - MYRE. 

    Carole Isman - MYRE. 

    Carole Isman
    (ex WiredScore) rejoint l’équipe de MYRE, proptech spécialisée dans la gestion des données de l’immobilier, en tant que senior sales manager
  • Nicolas Leroy est nommé responsable du développement opérationnel de FlexO, une arrivée qui s’inscrit dans le renforcement de l’équipe de direction de l’opérateur, qui prépare plusieurs ouvertures dès le début de l’année prochaine. 
  • Le groupe Korian, qui vient de racheter Inicea, a développé une nouvelle direction générale centrée sur les nouvelles activités et à la stratégie d’offre en Europe. Charles-Antoine Pinel est promu à sa direction, tandis que la direction générale de Korian en France est confiée à Nicolas Mérigot, jusqu’alors directeur général de France Santé. La direction générale du groupe Korian est toujours portée par Sophie Boissard. 
  • Thibault Remy prend ses fonctions de président de MeilleursAgents. Présent depuis plus de dix ans dans l’entreprise, il occupait précédemment le poste de directeur général adjoint en charge des finances.
  • Judith Beuve-Teichert est la nouvelle directrice exécutive du pilotage, des méthodes et des outils de la Société du Grand Paris. Elle succède à Gérard Chérel qui occupait cette fonction depuis 2009.
  • Le conseil de surveillance de Polylogis nomme Karine Julien-Elkaïm présidente du directoire de LogiRep et présidente du comité exécutif du groupe, avec effet immédiat.

Retrouvez également les anciens numéros de la rubrique "Œil de la rédaction", en accès libre !