L'ACTUALITÉ FINANCIÈRE
ET DATA DE L'IMMOBILIER PROFESSIONNEL

CANVIEW

Les locataires prêts à payer une prime pour un espace de travail flexible

Accès libre
Selon une étude réalisée par Essensys, une nouvelle approche des espaces de travail permettra aux propriétaires de proposer de nouvelles solutions et d'attirer plus de locataires.
Et si le télétravail était la nouvelle norme ? 

Et si le télétravail était la nouvelle norme ? 

Plus de deux tiers (67 %) des locataires seraient prêts à payer une prime de 15 à 25 % de plus par m² pour un espace de travail flexible, équipé des bonnes solutions technologiques. C'est ce qui ressort d'une étude dévoilée par Essensys, fournisseur de solutions technologiques pour les espaces de travail flexibles. Cette analyse est fondée sur une enquête de la société de recherche indépendante Verdantix. Le rapport a mis en évidence la disparité entre le besoin de flexibilité des locataires et les réponses offertes par les propriétaires d’actifs de bureaux. Au printemps dernier, Verdantix a mené une série d’entretiens avec des propriétaires et investisseurs du monde entier possédant un portefeuille combiné de plus de 250 millions de mètres carrés, mais également avec de grands utilisateurs qui occupent plus de 3 600 bureaux dans le monde. Avec l’émergence d’une nouvelle normalité au travail, les utilisateurs se concentrent plus que jamais sur leurs espaces de travail et sur la manière d’aider leurs salariés à se réapproprier ces espaces. Plusieurs tendances se dessinent.

Les bureaux sont loin d'être morts

La première est notamment de pouvoir disposer de solutions immobilières flexibles, permettant de profiter pleinement des espaces de travail au sein d’un bâtiment. Lorsque nous parlons de biens immobiliers flexibles, nous ne parlons pas seulement de flexibilité contractuelle, mais aussi de la manière dont les espaces sont proposés et déployés. La plupart des entreprises ayant désormais mis en place des politiques de travail à domicile, les locataires repensent à ce que doit être un bureau, à quoi il sert et pourquoi les gens devraient vouloir y aller. Les bureaux sont loin d’être morts, mais ils ne sont plus considérés comme un lieu où les gens doivent se rendre 5 jours par semaine. Au lieu de cela, les bureaux sont désormais considérés comme des lieux où les gens se rendent pour collaborer, pour être inspirés par le sentiment de faire partie d’un collectif et pour nouer et construire des relations. Les locataires veulent que les bureaux deviennent des lieux de collaboration productive.

Mieux répondre aux enjeux stratégiques et managériaux

L’étude montre qu’il existe des opportunités pour les propriétaires qui répondent aux besoins de flexibilité de leurs locataires. L’étude souligne l’importance d’un espace de travail de qualité pour les locataires et la valeur qu’ils y attachent. Plus de deux tiers (67 %) des locataires ont indiqué qu’ils seraient prêts à payer une prime de 15 à 25 % de plus par m² pour un espace de travail flexible équipé des bonnes solutions technologiques. Ils estiment que ce type de solution permet de réduire considérablement les frictions sur le lieu de travail et mieux répondre aux enjeux stratégiques et managériaux. D’après l’étude, ils sont prêts à payer plus cher pour deux raisons : premièrement, ils pensent que les espaces de travail sont un élément clé pour attirer et retenir les meilleurs talents. Deuxièmement, les locataires estiment que cela les aide à soutenir la productivité de leurs employés grâce à de meilleures expériences à l’intérieur de ces espaces. Par conséquent, les locataires recherchent des immeubles de bureaux qui répondent à leurs besoins, ce qui représente une opportunité de croissance importante pour les propriétaires désireux d’investir dans la flexibilité.

L’importance croissante de la technologie

L’étude a révélé que seuls 13 % des locataires estiment que les propriétaires sont bien placés pour répondre à leurs besoins d’espaces de travail flexibles. Mais pourquoi en est-il ainsi ? Une grande disparité entre les exigences des locataires et les offres actuelles des propriétaires concerne l’infrastructure numérique. Seul un tiers des personnes interrogées se considèrent « pleinement satisfaites » de la sécurité des données qu’elles ont pu constater dans les espaces de travail flexibles. Ce problème est dû en partie au fait que la fiabilité et la sécurité numérique n’étaient pas souvent considérées comme une priorité dans l’industrie immobilière. À mesure que la flexibilité prend une place de plus en plus importante dans la stratégie immobilière des entreprises, les locataires s’attendront à ce que la sécurité des données soit au même niveau que dans un environnement de bureau traditionnel. Les propriétaires doivent s’assurer que lorsqu’ils proposent des espaces flexibles, ils abordent la sécurité de manière détaillée et approfondie. L’accès physique, la sécurité du réseau et la sécurité numérique doivent tous être pris en compte.

Services fiables et robustes 

Au-delà de la sécurité, les locataires recherchent également des services fiables et robustes. Cela nécessite le bon choix technologique, favorisant l’engagement, la collaboration et une expérience de qualité pour les utilisateurs. Les locataires ont des attentes de plus en plus grandes et sophistiquées et veulent avoir la possibilité d’accéder, de manière souple, à une diversité d’espaces de travail, que ce soit sur un actif, ou au sein d’un portefeuille. Les locataires ont également estimé que des espaces de travail flexibles offrent l’avantage opérationnel de réduire le temps associé à l’emménagement dans de nouveaux locaux. Sur ce point, il est intéressant de noter qu’en revanche, seul un quart des propriétaires considèrent que la durée et les problématiques d’emménagement sont très importantes pour les locataires.

Proposer des biens immobiliers flexibles

Bien qu’il existe certaines disparités entre les offres des propriétaires et les exigences des utilisateurs en matière d’espaces de travail flexibles, le point positif est l’existence de nombreuses opportunités pour les propriétaires prêts à s’adapter. Alors que de nouvelles pratiques de travail prennent forme, offrir des solutions immobilières flexibles dotés des équipements et de la technologie dont les locataires ont besoin constituera un avantage concurrentiel important pour les propriétaires.  Les propriétaires et investisseurs ambitieux considèrent ces changements comme une opportunité d’améliorer l’attractivité et la valeur de leurs biens ; ils reconnaissent que leur rôle passe de celui de propriétaire de biens à celui de fournisseur d’espace de travail comme un service. Ces derniers doteront leur portefeuille des technologies qui leur permettront d’adapter leur offre et de réagir rapidement à l’évolution des besoins de leurs locataires.

Retrouvez une copie de l’étude ici.

CFNEWS Newsletter

Tous les vendredis
Recevez tous les vendredis toute l'actualité financière et data de l'immobilier : deals, transactions, LBO, ...
Retrouvez tous les articles sur : ESSENSYS

Voir la fiche (descriptif, deals, synthèse, équipe...) de :