L'ACTUALITÉ FINANCIÈRE
ET DATA DE L'IMMOBILIER PROFESSIONNEL

CANVIEW

Le portefeuille Decathlon, plus grande opération de l’année dans le commerce

Accès libre
L’enseigne d’articles de sport se déleste de 27 magasins sur le territoire, repris avec une légère décote de -3 % par la foncière cotée singapourienne IReit Global, pour un montant de 110,5 M€. Signée à un rendement de 6,8 % selon nos informations, la vente des 95 500 mètres carrés doit se finaliser au cours du troisième trimestre.

- 4 conseils
Le Decathlon de Lannion fait partie des 27 magasins cédés.

Le Decathlon de Lannion fait partie des 27 magasins cédés.

Des cessions d’ensembles de périphérie et de portefeuilles d’enseignes étaient attendues au cours du deuxième trimestre 2021 dans le commerce, les voilà qui se précisent. Decathlon vient de s’engager à céder les murs de 27 de ses magasins en France, soit un total de 95 477 mètres carrés d’actifs répartis dans toutes les régions du territoire métropolitain – voir le détail ci-dessous. C’est la foncière cotée singapourienne IReit Global qui va désormais détenir ce portefeuille commercial, valorisé 113,9 M€ par les experts, mais vendu avec une décote de -3 % sur l’estimation, à 110,5 M€, soit 1 157 €/m2. Incluant les frais d’acquisition (1,1 M€) et les autres coûts de la transaction, dont les droits d’enregistrement (10,7 M€), l’opération représente un investissement de 122,3 M€ pour la société d’investissement cotée. « Ce portefeuille a été constitué avec des actifs stabilisés et matures, qui sont également représentatifs du portefeuille global de Decathlon », indique Louis d’Estienne d’Orves, CEO d’IReit. La transaction doit se finaliser au cours de l’été.

Des sources de financement multiples

Louis d'Estienne d'Orves, IREIT Global Group

Louis d'Estienne d'Orves, IREIT Global Group

Ce sale & leaseback est la plus importante opération finalisée dans le commerce en 2021 selon nos données, devant l’externalisation de Casino (102 M€), et les ventes de deux petites lignes d’Hammerson (58,6 M€). Mais il s’agit également des premiers pas d’IReit en France ainsi que dans le commerce, puisque la foncière cotée dédiée aux investissements en Europe était jusque-là présente en Allemagne et en Espagne, où elle détient neuf immeubles de bureaux valorisés 720 M€. Pour financer sa diversification géographique et sectorielle, elle va mettre en place un levier de 45 %. « Nous allons signer un financement externe auprès d’une banque, et organiser une augmentation de capital sur les marchés, poursuit Louis d’Estienne d’Orves. Nous avons reçu le soutien de nos actionnaires de référence, qui y prendront part au prorata de leur participation si besoin. » Détenue par un concert majoritaire (56 %) formé par Tikehau Capital, City Developments Limites (CDL) et AT Investments – lire ci-dessous –, IReit va, en outre, bénéficier d’un prêt-relais d’un montant maximal de 79 M€ consenti par son actionnaire français, afin de finaliser l’acquisition du portefeuille Decathlon, même si l’augmentation de capital n’est pas encore bouclée.

Un portefeuille sécurisé qui génère 6,8 % de rendement

L’enseigne d’articles de sport fondée par les Leclercq (galaxie Mulliez) est largement connue à l’étranger, grâce à une implantation dans plus d’une cinquantaine de pays via 1 650 magasins, principalement en Chine et en Espagne. Réalisant près de 15 Md€ de chiffre d’affaires, elle vient sécuriser le portefeuille d’IReit, puisque les magasins cédés sont repris en location pour une durée initiale de dix ans, dont six ans ferme. Ce locataire de choix va générer un rendement de l’ordre de 6,8 % selon la méthode de calcul française (7,1 % de rendement pour Singapour), reflétant des actifs diversifiés, valorisés de 1,6 M€ à 10,5 M€, et dont les rendements oscillent entre 6,04 et 7,16 %. « L’objectif d’IReit est de poursuivre son développement sur les marchés core de l’Europe de l’ouest, en Allemagne, en France et en Espagne, mais également en Italie et au Bénélux, confie Louis d’Estienne d’Orves. Six mois après notre investissement en Espagne, nous restons actifs à la fois dans le bureau et le commerce, mais aussi dans la logistique quand l’occasion se présentera. » La foncière cotée détient désormais un patrimoine estimé à 833,5 M€.

 

Liste des 27 actifs avec valorisations unitaires, surfaces et rendements :
Vichy (3,6 M€, 3 293 m2, 7,16 %), Aurillac (4,1 M€, 3 240 m2, 6,81 %), Mâcon (7,7 M€, 5 990 m2, 6,95 %), Belfort Bessoncourt (4,1 M€, 3 365 m2, 6,39 %), Lannion (3,9 M€, 3 569 m2, 6,71 %), Dinan (2,3 M€, 2 402 m2, 6,61 %), Concarneau (2,3 M€, 2 385 m2, 6,6 %), Pontivy (2,2 M€, 2 369 m2, 7,03 %), Châteauroux (5,7 M€, 4 529 m2, 6,67 %), Dreux (3,6 M€, 2 633 m2, 6,47 %), Verdun (3 M€, 2 928 m2, 6,71 %), Sarrebourg (2,7 M€, 2 848 m2, 7 %), Douai (3,1 M€, 2 454 m2, 6,6 %), Calais (4,5 M€, 3 623 m2, 6,76 %), Abbeville (2,6 M€, 2 485 m2, 6,25 %), Cergy (7,8 M€, 5 909 m2, 6,99 %), Pont-Audemer (1,6 M€, 1 476 m2, 6,7 %), Evreux (5,5 M€, 5 793 m2, 6,96 %), Châtellerault (3,5 M€, 3 467 m2, 6,5 %), Foix (4 M€, 4 579 m2, 6,96 %), Laval (5,3 M€, 4 653 m2, 6,95 %), Sables d'Olonne (3,3 M€, 2 543 m2, 6,24 %), Cholet (10,5 M€, 6 856 m2, 6,04 %), Gap (4 M€, 2 795 m2, 6,52 %), Istres (3,6 M€, 2 934 m2, 6,73 %), Sens (3,1 M€, 3 050 m2, 6,8 %), Bergerac (3,1 M€, 3 309 m2, 6,79 %).

CFNEWS Newsletter

Tous les vendredis
Recevez tous les vendredis toute l'actualité financière et data de l'immobilier : deals, transactions, LBO, ...

Les principales transactions dans le commerce en France depuis le début de l'année (janv-avril 2021) © CFNEWS IMMO

Retrouvez tous les articles sur : DECATHLON , IREIT GLOBAL

Voir la fiche (descriptif, deals, synthèse, équipe...) de :

Les intervenants de l'opération PORTEFEUILLE DE 27 MAGASINS DECATHLON EN FRANCE

Immobilier / Transaction